Le GTAO du CPCO a participé à Blue Oceans conference du Libéria

Liberia blue ocean conference min
Des Représentants de l'équipe technique du Groupe de Travail de l'Afrique de l'Ouest, des pays membres du Comité des Pêches pour le Centre Ouest du Golfe de Guinée (CPCO) et le Secrétaire Général du CPCO ont pris part, du 18 au 21 Mars, à Blue Oceans Conference à Monrovia au Libéria.

Au cours de la Conférence, le GTAO du CPCO a organisé un événement parallèle intitulé "Le Groupe de Travail de l'Afrique de l'Ouest - Développer une Coopération Nationale, Régionale et Internationale en Afrique de l'Ouest pour lutter contre la pêche illégale", pour discuter de la création, des défis et du succès du GTAO. M. Séraphin DEDI NADJE - Secrétaire Général du CPCO, a expliqué le contexte qui a conduit à la création du CPCO en déclarant "il n'existait pas un cadre politique, légal et technique clair pour ce type de coopération. C'était l'un des défis que nous avions eu dans la mise en place de cette coopération. Mais prgressivement, grâce à l'appui technique et des cadres juridiques développés, nous avons pu établir le Grope de Travail de l'Afrique de l'Ouest qui constitue aujourd'hui notre principal outil pour la lutte contre la pêche illégale".

Duncan Copeland - Directeur éxécutif de Trygg Mat Tracking, l'un des membres technique de l'organisation, s'était également exprimé sur la mise en place du GTAO. "Il y avait des défis en terme d'opérationnalisaiton des conventions, d'opérationnalisation des Groupes de Travail du CPCO, et c'est ce que le GTAO est mise en place pour accomplir. Il est là afin d'aller au-delà des accords politiques conclus entre les pays afin d'avoir des mesures concrètes", a t-il déclaré.

L'événement parallèle faisait partie d'un axe plus large sur la pêche durable qui constituait l'un des quatres thème de la conférence. La conférence était conjointement organisée par le gouvernement du Libéria, l'ambassade de Suède à Monrovia et Conservation International en vue de créer des opportunités pour les pays africains et les acteurs concernés pour comprendre les défis liés à la gouvernance marine et au développement durable.

Traduit par Kpadonou Ostane
&
Revu par le SG, M. Séraphin DEDI NADJE

Imprimer   E-mail