Côte d’Ivoire: La pêche illicite est une grave menace pour la durabilité des ressources halieutiques (COMHAFAT)

Cote d'Ivoire - Le Ministre Adjoumani
Abidjan
- Le président de la Conférence des ministres sur la coopération halieutique entre les Etats africains riverains de l’océan Atlantique (COMHAFAT), le ministre des Ressources animales et halieutiques de la Côte d’Ivoire, Kobenan Kouassi Adjoumani a déclaré, mardi, à Abidjan que la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) reste la plus grave menace pour la durabilité des ressources halieutiques.

Procédant à l’ouverture des travaux de la 10ème conférence de cette organisation, le ministre Adjoumani a appelé à une coopération accrue en vue de trouver des solutions pour lutter contre le fléau car la préservation des ressources halieutiques et la lutte contre la pêche INN sont inscrites dans la convention de la COMHAFAT et que les initiatives prises au niveau des Etats, de la région et du continent tardent à produire les effets escomptés.

«Ces pratiques représentent selon certaines études, un manque à gagner annuel de près de 50 milliards de dollars, soit une perte non négligeable d’opportunités de croissance et de solutions à la pauvreté pour nos pays », a-t-il signifié.

Dans la zone de la COMHAFAT qui compte plus de 450 millions d’habitants, a expliqué M. Adjoumani, le secteur de la pêche peut représenter jusqu'à 18 % du PIB national et 25 à 30 % des revenus à l’exportation.

Il emploie plus de 7 millions de personnes et constitue une source majeure de nourriture pour la population locale, tout en offrant des moyens d’existence durable pour d’importantes communautés côtières », a développé le ministre.

Le ministre Adjoumani a souligné que la pêche est un secteur stratégique pour le développement et la lutte contre la pauvreté. Elle contribue fortement à la sécurité alimentaire et à la création d’emplois tout en favorisant l’entrée de devises étrangères.

Source: https://news.abidjan.net/h/643749.html

Imprimer   E-mail